vendredi 25 novembre 2016

Dishonored 2 : Une sortie certifiée Bethesda

Dishonored 2, jeu d'Arkane Lyon et, comme son nom l'indique, suite de Dishonored, est sorti depuis deux semaines maintenant.

Une sortie accompagné de son lot de soucis qui a rappelé à certains les heures les plus sombres de l'Histoire de la masterrace (Batman Arkham Knight n'est pas un détail, non) faute à un portage que l'on pourrait qualifier d'indécent. Gestion de la souris pétrie d’aberrations, optimisation à la rue, priorisation CPU du processus défectueuse, solution d'antialiasing particulièrement floue, etc,

Mais les développeurs français sont réactifs et à l'écoute et ont rapidement sorti deux patchs :
- v1.1 : corrige la majorité des problèmes liés à la souris (sensibilité proportionnelle au framerate, accélération, etc.) ainsi qu'une mauvaise gestion de la priorité CPU.
- v1.2 : améliore grandement l'optimisation du titre et corrige quelques détails

Après un passage en beta via Steam, ce patch 1.2 est devenu disponible à tous sur le jeu de base.

Si cela ne corrige pas tous les soucis, le wiki dédié aux joueurs PC propose son lot de solutions :
http://pcgamingwiki.com/wiki/Dishonored_2


Pour en revenir sur le plan graphique, le rendu graphique "flou" a été relativement corrigé via l'ajout d'une option de sharpening mais, si cela ne suffit pas, certains ont préparé des presets ReShade palliant ce problème, je partage ici celui d'un membre des forums CanardPC, cooly08 :

Preset ReShade - Sharpening par cooly08 [https://www.dropbox.com]

Dishonored 2 (PC)

Plus de captures sur son excellente galerie flickr.


Beaucoup sont prompts à critiquer les développeurs qui, bien qu'ils aient une part de responsabilité, ne sont pas forcément les premiers fautifs.
En effet, l'éditeur derrière Dishonored 2 n'est autre que Bethesda, un habitué des sorties truffées de bugs en tout genre dont la seule exception récente s'avère être Doom.
Pression des actionnaires, volonté de respecter un planning bien huilé, budget plus qu'atteint, les possibilités aboutissant à ce genre de choses sont nombreuses.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire